FAQ Qt FAQ Qt Creator FAQ PyQt & PySide

La FAQ Qt CreatorConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 3, nombre de questions : 11, dernière mise à jour : 30 mars 2017 

 
OuvrirSommaireGénéralités
précédentsommairesuivant
 
 

Qt Creator est un environnement de développement intégré (IDE) réalisé par Nokia. Il facilite la gestion d'un projet Qt grâce à un éditeur de texte reconnaissant la syntaxe Qt, ce qui permet la coloration syntaxique, la complétion, l'indentation, etc. Il est cependant également utilisable pour des projets n'utilisant pas le framework Qt. Qt Creator intègre en son sein les outils Qt Designer et Qt Assistant. Il fait partie du SDK de Qt depuis la version 4.5, mais est également disponible en stand-alone, indépendamment de l'installation de Qt.

Qt Creator n'est pas :
  • un compilateur, il peut cependant en utiliser un grand nombre, comme GCC ou Visual C++ ;
  • un débogueur, il propose cependant une interface de débogage intuitive et spécialisée pour Qt permettant d'utiliser GDB (GCC) ou CDB (Visual C++) ;
  • un outil de compilation, il utilise par défaut QMake mais peut également utiliser CMake ou d'autres outils.

Il est construit sur la base de plug-ins permettant d'ajouter des fonctionnalités facilement, étant donné qu'il est open source.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Jonathan Courtois

Qt Creator est construit sur la base de plug-ins permettant d'ajouter facilement des fonctionnalités sans modifier l'intégralité du code de l'IDE, favorisant ainsi le développement collaboratif. L'ensemble des plug-ins actuellement disponibles (version 1.2.0) est entièrement réalisé par Nokia.

Gestion de configuration : CVS, Mercurial, Perforce, ScmGit, Subversion, VCSBase.
Gestion des sources des projets avec un gestionnaire de configuration.

Outils de compilation : CMakeProjectManager, GenericProjectManager, Qt4ProjectManager.
Compilation de projets avec d'autres outils que QMake.

C++ : CppEditor, CppTools.
Plug-ins relatifs au C++.

Qt Creator : BinEditor, Bookmarks, Core, Debugger, Find, Help, Locator, ProjectExplorer, ResourceEditor, TextEditor, Welcome.
Édition des fichiers avec des interfaces spécifiques.

Qt Quick : QmlDesigner, QmlJSEditor, QmlProjectManager.
Intégration du langage déclaratif QML.

Utilitaires : CodePaster, FakeVim.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Jonathan Courtois

Pour conserver l'ensemble de ses projets ouverts entre deux instances de Qt Creator, il a été mis en place la notion de Session par l'équipe Qt de Nokia.

Une session est créée par défaut et vous permettra en l'ouvrant de récupérer les projets de votre dernière instance. Il est également possible de créer ses propres sessions grâce au session manager permettant de gérer différents espaces de travail.

Pour terminer, les sessions sont à voir comme une sauvegarde d'un environnement de travail incluant plusieurs projets : aucune option de configuration n'est liée à celle-ci.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Jonathan Courtois

Qt Creator stocke ses paramètres dans deux fichiers et un répertoire :

  • QtCreator.ini : fichier INI contenant l'ensemble des paramètres de Qt Creator et de ses plug-ins ;
  • QtCreator.db : base de données contenant la liste des plug-ins installés ;
  • qtcreator : répertoire contenant des informations supplémentaires comme les documentations installées, les couleurs personnalisées pour l'éditeur de code, etc.

L'emplacement est différent selon les plateformes :

Sur les systèmes Unix-like (Linux, Mac...) :

 
Sélectionnez
~/.config/Nokia

Sur les systèmes Windows (XP, Vista, 7) :

 
Sélectionnez
%APPDATA%\Nokia

En cas de dysfonctionnement du logiciel, il est parfois nécessaire de restaurer ces fichiers avec leurs valeurs par défaut en les supprimant et exécutant de nouveau Qt Creator.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Jonathan Courtois

Qt Creator 2.0 et supérieur : il est possible de modifier la langue de l'interface dans le menu.

 
Sélectionnez
Tools -> Options... -> Environment -> Onglet "General"
Outils -> Options... -> Environnement -> Onglet "Général"

Il est toutefois nécessaire de redémarrer Qt Creator pour que le changement prenne effet.

Qt Creator 1.3 et antérieur : il utilise la langue du système sur lequel il est exécuté. Au démarrage, il chargera un fichier de traduction qtcreator_[locale].qm où [locale] est la langue du pays retournée par QTextCodec::locale(). Dans le cas où vous utiliseriez un système d'exploitation dans une certaine langue et que vous souhaitez une autre langue pour Qt Creator, vous pouvez utiliser l'une des méthodes suivantes :

Il est possible de passer outre la langue chargée en définissant une variable d'environnement LANG avant le démarrage de Qt Creator.

Sur les systèmes Unix-like (Linux, Mac...) :

 
Sélectionnez
LANG=fr ./qtcreator

Sur les systèmes Windows (XP, Vista, 7) :

 
Sélectionnez
set LANG=fr&qtcreator.exe

Pour une modification persistante de Qt Creator mais également sur l'ensemble de vos programmes, il est possible de créer ou modifier la variable d'environnement LANG du système à la valeur [locale] désirée.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Jonathan Courtois, Alexandre Laurent, Thibaut Cuvelier

Dans Outils > Options > Aide, vous avez un onglet documentation dans lequel vous pouvez voir et gérer quelle documentation est disponible. L'aide intégrée a besoin du fichier qch se trouvant dans le répertoire Qt (doc/qch).

Remarque : la documentation intégrée est seulement disponible depuis la version Qt 4.4

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Jonathan Courtois

Sur la majorité des plateformes, il suffit d'installer le Qt SDK pour avoir une plateforme complète de développement.

Sous Windows, absolument tout est inclus dans le SDK.

Sous Linux, il faudra installer les paquets essentiels pour la compilation et le développement (un compilateur GCC, une version de make, un débogueur GDB ainsi que les bibliothèques nécessaires au développement).

Sous Mac OS X, les prérequis sont sensiblement les mêmes ; à noter que la manière la plus simple de tous les obtenir est d'installer XCode, disponible sur le DVD de l'OS ou sur le site de Apple pour les développeurs.

Sur toutes ces plateformes, ces prérequis sont généralement suffisants pour le développement pour mobiles ; pour le déploiement de telles applications, il sera nécessaire d'installer les cross-compilateurs pour la plateforme cible.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Thibaut Cuvelier

Étant basé sur Qt, Qt Creator ne devrait pas avoir de mal à se lancer sur toutes les plateformes supportées par Qt.

Cependant, Qt Creator se base sur des outils externes pour assurer ses fonctionnalités, ces outils n'étant pas forcément compatibles avec toutes les plateformes que supporte Qt (notamment make et gdb, fort dépendants de la plateforme sur laquelle ils sont lancés).

En conséquence, Qt Creator n'est officiellement supporté que sur Linux 2.6, Mac OS X 10.4 et supérieurs et sur Windows XP, Vista et 7.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Thibaut Cuvelier

Lien : Operating Systems and Supported Platforms

Qt Creator et Qt (donc Qt Designer), dans le Qt SDK, n'utilisent pas la même version de Qt, les voir chargés d'un côté n'est donc pas suffisant pour les voir chargés de l'autre. Vous devez vous assurer que vos plug-ins de widgets fonctionnent bien avec la version de Qt que Qt Creator utilise.

Aussi, il faut que ces plug-ins soient bien placés. Il faut les mettre relativement à Qt Creator, soit bin/designer sous Windows et Linux ou QtCreator.app/Contents/MacOS/designer avec Mac OS X.

Vous pouvez vérifier la version utilisée par Qt Creator dans l'option À propos de du menu Aide.

Mis à jour le 6 décembre 2011  par Thibaut Cuvelier
précédentsommairesuivant
 
 
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2009-2015 Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.